La mosaïque s'invite chez vous

Quand on me parle mosaïque ; tout de suite, je pense à l’Antiquité Romaine, aux ruines de de la ville de Madaba en Jordanie, à l’Opéra Garnier, aux sols de certains palaces… la mosaïque, pour moi, c’est donc un art qui n’est pas à la portée de mon intérieur; c’est une œuvre que j’admire en voyage ou dans des lieux majestueux. C’est en fait dans ma tête, un chef d’œuvre inaccessible et qui appartient aux illustres richesses du passé.

Et pourtant, il y a presque un an je faisais la connaissance de Corentin et ma vision était bousculée. Corentin c’est un mosaïste contemporain dans l’air du temps; celui qui rendra votre intérieur singulier avec des créations sur mesure… son travail est passionnant et ses réalisations sont tout aussi vibrantes. Que ça soit pour la crédence de votre cuisine, un parterre d’entrée ou pour souligner judicieusement une fenêtre; que ça soit dans votre salle de bain pour créer des jeux de lumière ou un rythme graphique, voire même pour indiquer le nom de votre maison à l’exterieur: Corentin s’adapte à vos envies et encore mieux : il les satisfait !

Pavillon Leroux : c’est son nom de scène. Ce nom provient de sa jolie maison de famille à Colombes qui est au cœur de ses premières inspirations et qui constitue le fil rouge de son identité. A l’heure où la personnalisation est au cœur de nos intentions, il y a Pavillon Leroux qui remplacera volontiers votre carrelage ou vos carreaux de ciments (certainement industriels) par une belle mosaïque unique.

Et si justement la mosaïque s’invitait chez nous ? A mon sens, ça devrait être une évidence et un choix déco durable. Avec la mosaïque vous optez pour des matériaux résistants qui perdurent au fil des siècles. Il y a dans cet art une véritable recherche de transmission où l’on revient à des visions “long termistes”…

C’est pourquoi, afin de vous aider à appréhender cette idée, j’ai demandé à Corentin de se raconter et de nous ouvrir les portes de son univers enivrant. Bienvenue dans la tête de cet Artiste 100% artisanal et bien entendu, résolument made in France.

Je m’appelle Corentin, j’ai 27 ans et je suis Artisan Mosaïste entre Colombes et Clichy à côté de Paris. J’ai d’abord effectué cinq ans d’études dans le milieu de la communication. Un milieu dans lequel j’ai été salarié durant quelques années (dans le domaine associatif principalement) avant de décider de me tourner vers une activité plus créative et plus concrète.

Une fois mon changement d’activité acté, je me suis formé au sein d’un atelier de mosaïque artisanale basé à Bastille où j’ai appris les différentes techniques de coupes et poses. J’ai créé Pavillon Leroux très rapidement par la suite en Avril 2019 !

Le nom Pavillon Leroux vient du fait que j’ai lancé mon activité en m’installant dans une petite annexe collé au pavillon de mes grands-parents maternels (qui portaient le nom de Leroux !) et dans lequel j’ai plein de souvenirs d’enfance… J’ai également choisi ce nom car, au-delà de ma reconversion professionnelle, j’ai profité de ce changement de cap pour m’intéresser au lien qui unissait ma famille maternelle à l’artisanat d’une part mais aussi à sa ville, Colombes. Je me suis rendu compte que ma famille avait été composé de très nombreux artisans (ce que j’ignorais) et qu’elle était installée dans les mêmes rues depuis le 17ème siècle ! Prendre le nom de Pavillon Leroux et m’installer à Colombes était alors une façon de m’inscrire dans leur continuité et de profiter de leurs bonnes ondes pour me lancer.

Pourquoi le choix de la Mosaïque?

Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la mosaïque c’est un infini des possible en termes de réalisations ce qui permet d’exprimer pleinement sa créativité. Avant de me lancer, je me suis aussi rendu compte que la mosaïque souffre parfois d’une image vieillissante, très classique alors qu’il est aussi possible de réaliser des motifs ou des lettrages très modernes avec des matériaux très divers ! J’ai eu envie de le démontrer. Dernier point, la pérennité de la mosaïque. Cette capacité lui permettant de traverser plusieurs époques et générations me parle et correspond aussi aujourd’hui à une nécessité écologique.

Tu es seul à te charger du design, de la réalisation et de la pose?

 

Pour le design et la réalisation, oui ! J’élabore le design principalement sur Photoshop/Illustrator ou parfois à la main en m’appuyant sur les inspirations de mes clients. Pour la pose, cela dépend de la superficie de la mosaïque. Pour les petites surfaces, je la réalise moi-même mais si les surfaces sont trop importantes, je fais appelle à un Carreleur.

Mettre de la mosaïque chez soi
Mettre de la mosaïque chez soi
Mettre de la mosaïque chez soi
Mettre de la mosaïque chez soi

Comment t’inspires-tu?

Mes sources d’inspirations sont assez mouvantes. Je suis toujours très intéressé par ce qui touche à une certaine idée de la spiritualité avec des motifs de types cosmos, des yeux, des détails lumineux… J’y reviens très souvent malgré moi. J’aime aussi le végétal, les motifs assez géométriques En ce moment, j’aime beaucoup réaliser des mosaïques inspiré Cocteau/Matisse. Mon artiste coup de cœur du moment est l’artiste de Moscou Steva Rastebina (instagram @rastebina) qui à travers une découpe très simple arrive à faire des motifs/paysages très solaires qui me font voyager. Dans un autre style, le travail d’Alexandra Carron pour le Food Court du Galeries Lafayette des Champs-Élysées est à ne pas louper ou encore les nouvelles mosaïques du métro new-yorkais à retrouver sur l’instagram du MTA Arts & Design (@mtaartsdesign). Je pense aux fleurs de Nancy Blum (@Nancy_Blum) ou aux portraits engagés de Rico Gatson (@Rico_Gatson) notamment !

Parle-nous des étapes de fabrication? Et de tes matières premières?

 

Cela dépend vraiment des types de réalisations. Après validation/élaboration conjointe du motif avec le client, je choisis la technique la plus adaptée. Ma technique préférée est l’utilisation d’un filet quadrillé qui me permet de suivre mon motif préalablement dessiné en dessous. Je coupe mes différents matériaux à l’aide de plusieurs pinces (parfois, j’utilise également une marteline, une sorte de gros marteau pointu, lorsqu’il s’agit de marbre). Ensuite, je colle mes tesselles de mosaïque, puis, si on prend l’exemple d’une petite réalisation à placer sur un mur : le filet et la mosaïque sont fixés sur le mur à l’aide de colle mortier. Il faut ensuite jointer la mosaïque. Étape nettoyage et le tour est joué ! Pour les mosaïques de plus grande ampleur, il est nécessaire d’utiliser un autre technique dite « inversée»…

J’utilise principalement du gré cérame, du paray, des émaux de Briare et du miroir ! Je joue souvent entre le mat des deux premiers et le brillant des deux derniers pour créer du contraste et du relief dans mes mosaïques. J’utilise aussi parfois du marbre pour donner un côté moins lisse et plus nervuré.

 

Crédit Photos Ludovic Mendes ig @lud0_77

Quelles sont les différentes techniques de Mosaïques?

 

Il en existe un paquet ! Lorsqu’on se lance dans la mosaïque, on apprend les techniques classiques byzantines que l’on appelle les « opus » : c’est la façon de poser les morceaux ou tesselles de mosaïques. C’est une base solide pour réaliser des mosaïques harmonieuses. Cependant, j’essaye d’utiliser ces techniques classiques en les mixant avec des formes plus contemporaines dans mes travaux et ne pas me sentir etriqué.

Sur quelles surfaces doit-on les poser?

 

Ciment, Bois… Le tout est que la surface soit lisse (ou qu’elle puisse l’être) et qu’elle soit résistante à l’eau afin que le support ne se détériore pas sous le coup des intempéries.

Combien de temps une mosaïque vit elle ?

 

Des siècles selon la conservation et l’usage ! Récemment, une mosaïque du IIIème siècle a été découverte vers Vérone…  Pour la mosaïque purement décorative comme un tableau, il n’y a pas de date de « péremption » si j’ose dire. Pour la mosaïque « fonctionnelle » comme un sol par exemple, il faut souvent procéder à quelques restaurations après plusieurs décennies à l’image des halls d’entrée haussmannien.

Mettre de la mosaïque chez soi

Qui sont tes clients?

 

J’opère principalement auprès de particuliers (Pas de porte personnalisé, crédence de cuisine…) et auprès de boutiques (Lettrages du nom de leur marque) comme pour la savonnerie Ciment Paris et prochainement pour le concept-store Atelier Nyood. Ils sont surtout situés en région parisienne.

Et si on veut te passer commande, comment faut-il s’y prendre et quels sont tes délais?

 

Cela dépend. C’est toute la complexité de vivre de l’artisanat. Parfois, il y a des moments de rush et parfois, c’est le vide ! Globalement, cela peut aller assez vite (une semaine) pour des petites réalisations) à plus d’un mois selon la taille du projet et les contraintes liés à mes autres projets en cours.

Vous pouvez me suivre sur mon instagram 

Pour un projet, il suffit de me contacter via mon mail Pavillonleroux@gmail.com ou mon numéro 06 50 45 76 41. Il est difficile pour moi d’afficher des prix « standards » par type de réalisation car cela dépend vraiment du projet (sa taille, la complexité du motif, les matériaux). Cependant, la mosaïque n’est pas toujours inaccessible en termes de prix contrairement aux idées reçues… Alors n’hésitez pas à me contacter!

Avant de nous laisser… la réalisation dont tu es le plus fier?

 

Un sol au motif assez classique pour un appartement parisien en grande partie en marbre. Le marbre est difficile a travaillé, j’en ai bavé mais je suis heureux de voir le résultat. J’aime aussi beaucoup le pas de porte végétal que j’ai réalisé pour une maison à Choisy-Le-Roi l’année dernière.

Mettre de la mosaïque chez soi

J’espère que tout comme moi, votre cerveau fourmille d’idées après ce bel échange. Merci Corentin pour ta transparence.

C’est ça aussi l’artisanat: du partage sur toute la ligne et pas de secret. 

                                                                                                                                                                                                                                               Claire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *